La France des startups : le nord-est

Ce mois-ci nous vous proposons un tour des Régions de France, à la découverte des domaines d’activités en croissance. Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’une startup, cet article devrait vous aider à décider où vous implanter. 

La France compte aujourd’hui 10 000 startups réparties plus ou moins équitablement sur le territoire. Quelle région choisir selon votre domaine d’activité ? Et pourquoi pas le Nord-Est ? 

Les Hauts-de-France 

La région Hauts-de-France est une véritable puissance industrielle. Elle occupe une position de leader dans l’automobile, l’agroalimentaire, le ferroviaire ou encore  l’industrie de la santé et de l’éco-activité. Trois domaines sont cependant privilégiés : les énergies renouvelables, le domaine de la santé et la création de contenus audiovisuels et cinématographiques. 

Les énergies renouvelables 

Les Hauts-de-France sont véritablement engagés dans la transition énergétique. Depuis 10 ans, la région investit dans les énergies durables. La 3ème région la plus consommatrice d’électricité met en place des structures d’accompagnement, des outils et des services à la disposition des entreprises allant dans ce sens, notamment grâce à l’ADEME. Le parcours d’accompagnement aide les jeunes entrepreneurs dans leurs projets en les soutenant matériellement et financièrement. 

La santé

3ème pôle santé de France, les Hauts-de-France offrent un écosystème complet dans le domaine de la santé. C’est l’environnement idéal pour développer votre projet portant sur des solutions liées à la santé. De nombreuses startups profitent déjà des avantages de la région : plus de 300 centres hospitaliers et cliniques, le CHU de Lille ainsi que ses étudiants spécialisées en médecine et en ingénierie.

L’audiovisuel et de la cinématographie 

L’écosystème régional est très dynamique dans le domaine de la production de contenus audiovisuels et cinématographiques. C’est un secteur très développé dans les Hauts- de-France notamment avec ses 117 cinémas, 11 studios d’animation, 6 agences conseil pour la production de films. La région a également créé un fond dédié aux jeux vidéos, à hauteur de 600 000€ par an

île-de-France 

L’île de France et la Métropole Parisienne recensent 50% des startups françaises. En effet c’est un pôle d’affaires majeur en Europe et la région s’implique dans le recherche et de développement des entreprises et des startups. Elle met à disposition 216 incubateurs, pépinières et accélérateurs, 171 espaces de coworking, 87 Fablas (lieux ouverts et publics mettant à disposition machines et outils). Elle est également riche en talents et en capital financiers. Toutes startups dans n’importe quel domaine pourraient s’y implanter et s’y développer mais des secteurs d’activités sont tout de même privilégiés. 

L’intelligence artificielle et la robotique 

En Octobre 2018, la région Île de France annonçait le lancement de son plan IA 2021, officialisant son ambition de faire du territoire le leader de l’intelligence artificielle en Europe. En effet la région dispose d’atouts majeurs pour devenir un pôle majeur dans le domaine de l’IA : une reconnaissance internationale de la qualité de ses recherches, de grandes écoles et universités, de nombreux  laboratoires de recherches. La région soutient l’initiative InriaTech qui vise à accélérer et amplifier le transfert des technologies et met en place un programme de bourses doctorales de 4 M€. Cela permettra de faciliter l’appropriation des technologies d’IA pour les PME et les ETI.  

La biotechnologie 

Les startups de l’Île de France peuvent prétendre à un certain nombre d’aides financières. Startups dans le domaine de la biotechnologie peuvent bénéficier d’une aide supplémentaire : la garantie Biotech. Elle n’offre pas directement d’aide aux créateurs mais elle garantit aux entreprises d’accéder plus facilement aux financements bancaires. C’est une réelle opportunité pour les entreprises qui devront faire face à des coûts élevés et des périodes de recherche longue. La garantie Biotech, mise en place par Bpifrance, s’adresse à toutes les startups qui utilisent les sciences du vivant ainsi que les biotechnologies, dans l’optique de produire et/ ou de commercialiser des produits ou des services liés. 

Le Grand Est 

La région met en place des dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprises innovantes, génératrices d’emplois et de nouvelles activités à forts potentiels. Elle propose notamment une bourse pour accompagner les lancements des startups (avant même l’immatriculation) ainsi qu’une aide à la R&D, non limitée dans le temps. L’accumulation de ses aides peut atteindre la somme de 130 000€. La région offre également des infrastructures aidant au développement des startups comme des incubateurs et des espaces de coworking. Il pourrait être intéressant d’y développer une startup dans le domaine de l’agriculture ou de la sylviculture ou encore dans le domaine de la production d’énergies durables.

L’agriculture et la sylviculture

80% du territoire du Grand Est est consacré à l’agriculture et la filière du bois. Ce sont deux secteurs économiques principaux. Si vous souhaitez développer une solution agricole, cette région est faite pour vous! La région s’engage dans le développement d’une agriculture durable (minimiser les intrants et l’impact sur l’environnement), vous pourriez participer à ce projet en proposant des solutions innovantes allant dans ce sens. 

Les énergies durables 

La production d’énergie est l’un des secteurs d’activité dominant dans le Grand Est et comme pour l’agriculture, la région s’engage dans le développement des énergies renouvelables. La région, en collaboration avec EDF a mis en place un concours : les prix EDF Pulse. Ce concours permet de mettre en lumière les entreprises innovantes du territoire du Grand Est qui se mobilisent et innovent pour la transition énergétique et l’avenir de l’électricité. Les lauréats bénéficient d’une campagne de communication et d’une dotation financière pour financer leur développement. 

Vous êtes prêt à vous lancer dans la grande aventure de la startup ? Nous espérons que cet article vous aura aidé. Si vous ne vous êtes pas reconnu dans ces secteurs d’activités, nous vous disons à la semaine prochaine pour un nouvel article avec de nouvelles régions et d’autres opportunités à saisir !

+1

Laisser un commentaire